Montreal Classic IDFA - 31 mars 2012 - Episode 2

La bataille du Montreal Classic IDFA – 31 mars 2012 – Episode 2

Si un adjectif devait définir cet épisode n°2 ce pourrait être : énorme.

Enorme tout d'abord dans la motivation. Présente dès le début, chaque jour elle se renforce et le compte à rebours s'égrène lentement mais sûrement.

Enorme ensuite dans les sensations durant l'entraînement. Sensations de bien être et d'être bien. Tous les « rouages » sont bien « huilés », tout est dans les axes et pour le moment aucun grain de sable de vient gripper la machine. La sensation de sentir d'où part le mouvement et où ce dernier fini. A la presse à cuisses par exemple, de la tête jusqu'au bout des orteils en passant par les abdos, les fessiers, les quadriceps et autres muscles périphériques. La tête – le mental – se concentre, se motive pour déclencher la poussée et ensuite les mouvements s'enchaînent.

Enorme enfin sur le plan « reflet » Comme écrit dans d'autres articles, le miroir n'est pas objet de narcissisme mais de critiques, de révélateur de défauts. Rarement le bilan du miroir se conclu en disant « là c'est bon, c'est satisfaisant » Bien au contraire tout au long des semaines qui précèdent le concours il ne faut pas se satisfaire si nous voulons avancer et progresser. Jusqu'au jour J ne rien lâcher, savoir être rigoureux pour améliorer autant que possible le résultat final

Actuellement outre le physique en séance c'est le physique dans la vie quotidienne qui se prépare aussi car la météo glaciale de ces derniers jours me donne un petit avant goût du froid qui pourrait régner dans une certaine mesure à Montréal fin mars. Bien entendu d'ici là le thermomètre sera remonté ici et là-bas de quelques degrés mais au moins je ne serai pas surpris.

"La rigueur vient à bout de l'obstacle"
(Leonard de Vinci)

http://www.nutrition-outlet.org/



08/02/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 169 autres membres