Le "déclic" : mythe ou réalité?

0 appréciations
Hors-ligne
Pour ceux et celles qui souhaitent réagir plus longuement que par un commentaire à la mise à jour du mardi 4 novembre 2008 ([lien])

Ce sujet leur permettra de dévelloper leur idées et ressenti
Si tu connais le Nadir alors dis toi que le Zénith n'est pas loin

0 appréciations
Hors-ligne
:b0:
Ça sert de se lever tôt je n'aurais pas pu lire cette mise à jour et essayer d'apporter mon sentiment. Je suis d'accord avec toi Pierre, il faut certainement un déclic, on ne se réveille pas un matin en disant "j'ai décidé de guérir" et hop, un claquement de doigts et ça marche, on passe à table... Néanmoins je pense qu'il faut aussi un "moteur". Quelque chose ou quelqu'un qui nous tire vers le haut, qui nous pousse chaque jour, à ne pas lâcher prise. Je reprend ici, l'image de la voiture à laquelle je faisais références récemment ... une voiture il lui faut certes, un moteur, mais si on ne met pas de carburant, elle n'avance pas, ou pas très loin en tous cas. Donc selon moi, et ma propre expérience actuelle, il faut les deux.
Tu as raison, la clé est en nous, encore faut il trouver la bonne porte...
nina

0 appréciations
Hors-ligne
:b0:

Oui, cette fameuse "clé"... :pap:

Personnellement, c'est la tristesse de ma mère qui m'a - dans un premier temps - "bousculé". Elle n'est pas le genre à extérioriser bcp ses sentiments... comme moi! Donc, celà m'a tiré vers le "haut". Mais je sentais également en moi cette colère face à la maladie! Je voulais m'en sortir coûte que coûte car celà me semblait trop injuste de finir comme çà... Et je n'ai jamais pu supporter l'injustice... L'anorexie, c'est malheureusement un combat que l'on mène seul(e) face à soi-même. Avoir la volonté nécessaire est le seul moyen de guérir. Mais elle ne vient pas du jour au lendemain. Il y a toujours des hauts et des bas; il faut les accepter car on n'a pas le choix. :b2:

Dernière modification le 04-11-2008 à 13:37:23
nicolas

0 appréciations
Hors-ligne
Le moteur Nina pour moi se sont les objectifs fixés dès ma sortie de l'hôpital :vazy:

Avant le seul carburant il était mental avec la volonté de s'en sortir :pap:

Nicolas je suis d'accord, l'image de souffrance que nous renvoit nos proches nous fait aussi très mal car nous savons que nous en sommes la cause

Pour le combat seul face à soi-même je crois que là c'est incontestable...nous n'avons pas de pire ennemi que nous même... :pap:
Si tu connais le Nadir alors dis toi que le Zénith n'est pas loin

0 appréciations
Hors-ligne
:b0:
Pierre j'espère que ce qui va suivre te feras plaisir ... je me suis fixé quelques objectifs dont un que je te livre ici : je me donne 6 mois pour sortir là. Pas plus, pas moins. 6 mois juste à compter du 22 novembre. Les autres objectifs, je préfère les garder pour moi, du moins pour l'instant.
je ne dis pas que je vais tout gagner mais je commence à y croire. Pas si mal non ?
:sol:

Dernière modification le 05-11-2008 à 12:42:23
nina

0 appréciations
Hors-ligne
Un objectif permet de savoir dans quel sens aller, suivre la route.

Le déclic peut être tellement différent selon nous tous, personnellement, c'est très égoïstement, je me suis dit : veux tu continuer ainsi et mourir (de chagrin et de sous nutrition) ? NON. J'ai tout quitté, concubin, maison, amis, chien... Et refais ma vie. L'amour de la vie m'a sorti de la descente. Voir ma mère et mon frère en pleurs, aussi, en voyant les dégâts sur mon corps, ça m'a bouleversé, mais à ce moment là, j'étais hors service, car hors de mon corps si je peux dire...
C'est dur de replonger 8 ans en arrière, mais je sais qu'il faut passer par là pour grandir.
Merci à vous.
Drinou.

0 appréciations
Hors-ligne

:b0:

Je me retrouve beaucoup dans tes mots, Sandrine. Comme Pedro, je reste persuadé que le "mental" est indispensable pour s'en sortir. Une personne forte, c'est quelqu'un qui prend des coups, mais qui a la force de se relever, qu'importe le temps que celà prend... Après, il faut essayer de s'entourer de beaucoup d'amour. Et c'est pas le plus facile... Se fixer des objectifs, c'est déjà faire preuve d'une certaine volonté; c'est indispensable.
nicolas

0 appréciations
Hors-ligne
Nina comme dis dans le tchat, rendez-vous dans 6 mois...nous serons tous derrière toi...

Drinou :b2: de te replonger 8 ans en arrière pour nous faire partager ton vécu car cela n'est pas facile. J'en ai fais l'expérience lors du tournage de l'émission :pap:

Nicolas je viens de nouveau écrire que je suis avec toi, notre mental et puissant, il peut nous détruire tout autant que nous construire alors construison... Pour l'amour il n'est pas toujours facile de s'entourer mais il est une force indéniable. Il faut cependant se garder un jardin secret car (et j'en ai fait l'amer expérience il y a quelques mois :col: ) l'amour peut parfois nous jouer des tour et il faut savoir tenir le choc autrement dit se garder une sorte de bouclier...

:b2: pour vos réactions

Dernière modification le 06-11-2008 à 18:18:28
Si tu connais le Nadir alors dis toi que le Zénith n'est pas loin

0 appréciations
Hors-ligne
:b0:
Nico, je suis d'accord avec toi et on en a déjà parlé. Pas facile de s'entourer d'amour...
Pourtant pour moi c'est la seule chose a m'avoir donné envie de me battre. De remonter. Est ce là la BONNE motivation ? Se battre par amour ... Je ne sais pas. Ce que je sais c'est que je continuerai a me battre, quoi qu'il arrive. Je vous attend tous dans 6 mois pour fêter mon anniversaire et ma victoire puisque'elle sera aussi la votre :champ:
Je vous embrasse tous.
nina

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 169 autres membres