Montreal Classic IDFA 2012 - Résumé : deuxième partie

31 mars 2012 – Montreal Classic IDFA – Le calme avant la bataille

L'objectif s'est doucement mais sûrement précisé au cours de ces quelques jours passés sans accrocs. La veille du concours un repérage rapide du lieu de compétition a permis d'évaluer la distance et le temps nécessaire de trajet. Situé à une quarantaine de minutes de l'appartement en raison de la circulation citadine, la route n'était pas difficile à trouver.

Levé tôt le samedi matin pour un concours prévu en après-midi (17h00), j'ai profité de la matinée pour préparer l'ensemble des affaires nécessaires mais aussi aller me promener dans le quartier avant d'aller livrer cette bataille tant attendue et assidument préparée.

Dans le sac :

- La nourriture nécessaire pour la journée.

- Le tan et le maillot de compétition.

- Les affaires de change

- Les "grigris" de rigueur

L'Oscar Peterson Hall Concert à l'université Concordia de Montréal était ma destination sur les coups de 11h00. Le rassemblement des athlètes pour une conférence mise au point avait lieu à 12h00. Contrôle des inscriptions, des poids, des tailles, distribution des numéros, élaboration des catégories, explication du contrôle anti-dopage...Une petite heure organisée et sans perte de temps a suffit. L'ouverture des vestiaires ou salle de chauffe s'est faite à 15h30. De 13h00 à 15h30, l'attente s'est faite allonger dans la voiture ou en plein air à profiter du soleil ambiant.

Pour info, mon poids étant de 167,5 livres (76 kg) j'ai concouru en lightweight (selon les concours ce poids correspond à middleweight)

Une des principale appréhension du jour était : qui allait me mettre le tan? Habitué à être accompagné il fallait trouver quelqu'un qui sache mettre le tan et surtout bien le mettre. Le tan entre en partie dans le résultat car mal mis il peut nous être défavorable une fois sur scène sous les projecteurs.

Une personne a effacé toutes raisons d'avoir peur ou de stresser : Denis Pedneault. Denis est un athlète canadien connu et reconnu plusieurs fois champion du Canada et titré aussi au niveau mondial. Je le connaissais de "réputation" via Internet et lorsque j'ai su que c'était lui que j'avais en face, une sorte de poids a soudainement quitté mes épaules. Un champion sur scène mais aussi et surtout hors de la scène. Il a su me mettre en confiance et garder net la sérénité acquise les jours précédents. Je tiens à le remercier sincèrement car il entre en partie dans la victoire finale.

De façon générale l'ambiance des vestiaires était bonne et cordiale. Les athlètes s'aidant mutuellement sans aucune animosité ou rivalité. Echanges, rencontres, sourires étaient au menu du jour. Des contacts encore présents aujourd'hui grâce aux réseaux sociaux du net.

Rigueur horaire à noter, le concours a débuté à 17h00 précise. Shaun Campbell le président de l'IDFA a ouvert le concours par les discours d'usages : présentation des juges, de l'évènement, des enjeux...La bataille pouvait être livrée. Les catégories se sont succédées chacune étant composée d'athlètes prêts pour ce rendez-vous. Des Novices aux Vétérans en passant par les catégories Open femmes ou hommes en figure, fitness ou bodybuiding la motivation de donner le maximum était présente.

En arrière scène l'échauffement a été progressif pour être au mieux sur les "planches". Une fois le tan mis et la chauffe faite il ne restait qu'une seule chose à faire : livrer bataille.

Prochaine mise à jour : La bataille avant le verdict

Les photos sont au chapitre Photo : IDFA - Montreal Classic 2012


http://www.nutrition-outlet.org/



14/04/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 170 autres membres